Le Monde

Personne ne se souvient du visage qu’avait le Monde autrefois. On se souvient juste que la Brume a surgi un jour. Elle a tué d’innombrables Kami, divinités de ce monde, et rendu fous les hommes. Des terreurs sans nom y étaient tapies, çà et là, dans les recoins les plus sombres : les Yôkai. La sauvagerie et la malice de ces monstres au visage parfois humain ne connaissaient pas de limites. Devant l’ampleur des massacres, les Kami n’avaient eu d’autres choix que de se terrer au sein d’un espace protégé par leur magie.

Depuis cette tragédie, trois millénaires se sont écoulés. Onze peuples survivent encore dans cette Enclave protégée des divinités. Il y a le peuple de Yak, ceux de Tigre, de Lièvre, de Dragon, de Serpent, de Cheval, de Chèvre, de Singe, de Grue, de Chien et, enfin, celui de Sanglier. Avec les siècles, les survivants ont appris à vivre ensemble et à accepter la plupart de leurs différences. Ils se sont répartis dans la zone protégée en se rassemblant naturellement par peuples.

Jusque récemment, les Hommes vivaient en harmonie. Les nouvelles générations avaient peu à peu oublié les terreurs de l’extérieur. Les Forces Armées veillaient à la sécurité de chacun et les plus grands dangers venaient des désaccords qui explosaient encore parfois entre les peuples pour des raisons culturelles et religieuses.

Puis, il y eut le Kanreki de l’année 3123. Lors de cette fête du renouveau célébrée à l’occasion de l’année du Rat de Métal, une puissante armée franchit le Mur et déferla sur les terres de l’Enclave. Des hommes et des femmes aux allures plus ou moins félines, sortis de la Brume, attaquèrent sans pitié villes et villages. Des hordes de Yôkai se tenaient à leurs côtés et personne ne connaît encore le nombre exact de victimes.

IMG_8121

À la tête de cette armée, Chat, ou Tanshin. Ni homme, ni Kami, ni Yôkai, ce dernier a annoncé sa volonté de détruire un à un tous les habitants de l’Enclave. Il leur a cependant laissé du temps : le temps de chercher et de se souvenir pourquoi tout ceci se produisait.

On raconte partout dans l’Enclave qu’une autre figure est revenue des temps anciens lors du Kanreki : Tigre, ou Makoto. D’après ce dernier, il est urgent de retrouver et de libérer ses onze frères et sœurs pour pouvoir espérer lutter et survivre à la colère de Tanshin. Et ainsi, l’Enclave toute entière se mit à leur recherche…

1FC_5036- Photo Frédéric Coune